Julien Roux

“L'Homme Dé” de Luke Rhinehart (1971) L’Olivier (1995)



Luke Rhinehart (pseudonyme) est un psychiatre estimé de ses collègues et aimé de sa famille qui décide un jour de prendre toutes ses décisions au dé. Sa vie va progressivement en être totalement transformée. Ce livre hautement dérangeant pour ceux qui aiment l'ordre et les prison mentales est une invitation à la possibilité de vivre sa vie en dehors des schémas de pensée traditionnels (religieux, moraux, sociétaux). Cet ouvrage est une invitation au désordre, à l'inconnu, à la dissidence, à la divergence.