Julien Roux

Mot-clé - politique

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 6 avril 2019

Publication de “Journal d'un Chercheur” de Julien Roux aux Éditions Progress

Comment construire le paradis sur Terre ici et maintenant ?

En lisant mon dernier livre ?

Journal d'un Chercheur

Imaginons que vous soyez membres d’une tribu d’Amazonie et qu’un jeune homme arrive dans votre tribu pour proposer d’ouvrir des mange-rapide, que l’on appelle souvent «fast-food». Dans ce cas, votre tribu se réunirait pour étudier la question et décider que ce genre de choses ne vous intéresse pas du tout et que votre tribu préfère manger les plantes gratuites que la nature met à la disposition des hommes, des animaux et des insectes.

Imaginons, désormais, que votre tribu d’Amazonie soit soudainement équipée de téléviseurs au sein de chacune des huttes de la tribu et qu’un jeune homme bien habillé vous propose dans cette lucarne magique de manger chez mange-rapide, car « c’est très très bon ». Au bout de quelques mois, la tribu acceptera l’implantation d’un mange-rapide, puisqu’on lui a expliqué, à longueur de journée, que c’était absolument génial. Plus tard, un individu dans la lucarne vous expliquera que les centrales nucléaires en Amazonie sont une idée mirifique. Alors, votre tribu acceptera cette idée fantastique, puisque quelqu’un vous a expliqué que c’était d’un raffinement suprême. Quelques mois plus tard, un type dans la lucarne vous expliquera que l’immigration massive est une formidable chance pour l’Amazonie et que rien ne peut être aussi fabuleux. Alors, votre tribu acceptera l’arrivée de dix millions de Chinois puisque le type dans la lucarne magique a dit qu’il ne faut manquer cette opportunité sous aucun prétexte…

Que c’est-il passé ? La parole de la tribu a été remplacée par la parole des hommes de la lucarne. L’autonomie, la culture, l’identité, les traditions, les savoirs de la tribu ont été détruits et remplacés par la propagande des hommes de la lucarne magique.

Nous sommes dans l’impossibilité de mesurer la profondeur de notre programmation mentale, notre masochisme, notre castration. Mais, après 15 ans dans la prison école qui peut réintroduire dans son quotidien la jouissance et la joie ? Personne bien sûr, ou très peu. Nous sommes depuis des siècles des esclaves soumis à un système politico-religieux. Comment se rendre compte de sa situation d’esclave lorsqu’on naît esclave et qu’on est entouré d’esclaves ? Un enfant en très bas âge a encore quelques traces de cet état de non esclave. Il veut jouir, rigoler, courir, faire du bruit, toucher les corps, sentir les odeurs, manger des bonnes choses.

Ce livre est le résultat de recherches, réalisées entre 2008 à 2018, sur le système de domination mondial des humains et les alternatives possibles. Les thèmes principalement abordés sont : la question du cancer et ses solutions, les différentes médecines alternatives, l’analyse de Wilhelm Reich sur le nazisme et son système sadomasochiste, la domination mondiale des principaux cartels (banque, pharmacie, pétrole, armement), les travaux de Hal et Sidra Stone sur les comportements humains, nos systèmes de croyances modernes, les bienfaits du soleil, les travaux de Matteo Tavera en matière de pollution électromagnétique, la propagande des films hollywoodiens, l’opposition de Georges Bernanos à la société des hommes robots, les découvertes de Louis Khune en matière de thermothérapie, les avantages de la vitamine C, les bienfaits incroyables de l'iode,etc.

On peut lire un extrait plus long : ici.
On peut l'acheter : ici.

Lavage des dents

Pour ceux qui auraient manqué les livres précédents :

“Les Aventures de la Vache rouge”, un livre de personnages poétiques en dessin (2011) :

On peut lire un extrait :
Ici
Acheter

Les Aventures de la Vache rouge

“Prague”, un voyage photographique dans la ville de Prague (2010) :

On peut lire un extrait :
Ici
Acheter

Prague

“La Fuite”, un roman initiatique sur l'amour (2004) :

On peut lire un extrait :
Ici
Acheter

La Fuite

“Séduisez-moi Benoît”, un essai sur les rapports hommes femmes (1993) :

On peut lire un extrait :
Ici
Acheter

Séduisez-moi Benoît

Bonne lecture :-))

mardi 8 mars 2016

L’Art contemporain vu par Franck Lepage

mardi 1 mars 2016

L'agriculture ? L’Art de cultiver la terre...



Entretien avec Bernard Ronot, réalisé par “Onpassealacte.fr”

“Onpassealacte.fr” est un site de journalisme constructif ou journal positif sur les initiatives ingénieuses, remarquables et inspirantes réalisées par des citoyens à travers des interviews vidéos : faire avancer le schmilblick et changer le monde vers plus d'écologie et d'humanisme par la créativité, l'action et l'innovation citoyenne et individuelle.

dimanche 3 janvier 2016

Jean-Bernard Huon : « La vie n'est pas une course »,


“La Convivialité” de Ivan Illich (1973) Seuil



jeudi 3 décembre 2015

“Le Défi Celtique” de Alain Guillerm (1986) Jean Picollec Éditeur

samedi 14 novembre 2015

“Les Filles de noce” de Alain Corbin (1978) éditions Flammarion

lundi 5 octobre 2015

“C'est pour ton Bien” de Alice Miller (1980) Aubier (1985)




Alice Miller, docteur suisse en philosophie, psychologie, psychanalyste et chercheuse sur l'enfance a publié de nombreux ouvrages très intéressants, dont l'un des plus connus est : "C’est pour ton Bien” (paru en 1985 pour l'édition française). Ses analyses des sources de la violence humaine dans la société moderne sont assez proches de celles de Wilhelm Reich, bien que le caractère sexuel soit, pour elle, plus anecdotique, car son approche est centrée sur la psychologie des enfants et moins sur l'ensemble des soumissions et violences qu'imposent la société industrielle aux humains. "L'opinion publique est loin d'avoir pris conscience que ce qui arrivait à l'enfant dans les premières années de sa vie se répercutait inévitablement sur l'ensemble de la société, et que la psychose, la drogue et la criminalité étaient des expressions codées des expériences de la petite enfance. Ma tâche est de sensibiliser cette opinion aux souffrances de la petite enfance, en m'efforçant d'atteindre chez le lecteur adulte l'enfant qu'il a été." Alice Miller